Contrôle technique combien de temps ?

Contrôle technique combien de temps
Contrôle technique combien de temps

Il concerne l’ensemble des voitures particulières dont le poids est inférieur ou égal à 3,5 tonnes. En cas de contrôle de police, un véhicule dont le contrôle technique n’aurait pas été effectué pourrait être immobilisé immédiatement par les forces de l’ordre. Le conducteur recevrait alors une fiche de circulation provisoire l’autorisant seulement à circuler pour aller passer le contrôle technique. Vous pouvez consulter la liste des centres agréés dans les préfectures, les sous-préfectures et sur le site de l’Organisme technique central du contrôle technique des véhicules. Les centres agréés pour effectuer le contrôle technique sont libres de pratiquer les tarifs de leur choix.

Destiné à limiter le nombre d’accidents de la route, il permet de contrôler régulièrement l’état des principaux organes de sécurité des véhicules légers, de moins de 3,5 tonnes. Leur non-validation entraînera l’immobilisation immédiate du véhicule. Ce peut être une fuite du liquide de frein, des pneus trop usés (pneus dits « lisses »), la corrosion du châssis… Mais aussi une fêlure sur le pare-brise gênant la visibilité du conducteur. Une vignette sera apposée sur le pare-brise et le propriétaire aura normalement 24 heures seulement pour faire réparer le problème.

Le second a eu lieu au 1er juillet 2019 et concernait l’instauration de nouveaux contrôles des émissions polluantes. Vous voulez tout savoir sur la revente de voiture sans contrôle technique ? Nous détaillons un maximum les infos dans cet article : Qu’est-ce qu’une voiture hybride rechargeable ? Le contrôle technique des véhicules est absolument obligatoire, tout comme la contre-visite si elle a été jugée nécessaire par un professionnel agréé. Le refus d’y soumettre son véhicule constitue une infraction au Code de la route passible d’une amende forfaitaire de 135 €, pouvant aller jusqu’à 750 € en cas de majoration. En revanche, il n’est pas prévu de retrait de point sur le permis de conduire du contrevenant.

Le contrôle technique est obligatoire pour les véhicules particuliers dont le PTAC est inférieur ou égal à 3,5 tonnes. Ce contrôle est périodique et doit être organisé dans un organisme agréé, au frais du propriétaire du véhicule. Avec pour objectif premier de détecter toute anomalie ou défaillance du véhicule, le contrôle technique assure à l’automobiliste de rouler dans les meilleures conditions possibles au volant d’une voiture fiable. Il concerne les véhicules particuliers de plus de 4 ans, mais aussi les camionnettes et les camping-cars dont le poids est inférieur à 3,5 tonnes. La formation initiale de contrôleur technique automobile est de 200 heures. Elle est complétée par une formation initiale de contrôleur véhicules GAZ , une formation d’exploitant de centre de contrôle technique , et d’une formation initiale de contrôleur véhicules électriques et hybrides. Pour le contrôle technique de poids lourds, des formations de qualifications supplémentaires sont demandées.

  • Il était ainsi autorisé de se rendre dans un garage agréé pour faire une révision ou un contrôle technique.
  • En conséquence, les personnes dont le contrôle technique du véhicule est arrivé à terme, disposent de la possibilité de sortir de leurs domiciles afin de se rendre auprès d’un centre de contrôle agréé.
  • Ce contrôle concerne tous les véhicules de tourisme et utilitaires légers de 4 ans et plus.
  • Le contrôleur est libre de fixer librement le prix de son intervention et de l’éventuelle contre-visite.

Si l’on compte aujourd’hui entre 50 et 80 euros pour un contrôle technique en fonction des régions, le prix pourrait grimper de 20% au minimum selon de nombreux experts. Surtout la contre-visite, aujourd’hui gratuite dans une très large majorité des cas, pourrait bien devenir payante (entre 10 et 15 euros ?). En attendant, voici une estimation des prix couramment pratiqués en France. Nous ne manquerons pas de les actualiser après le passage de la réforme et les premiers mois du nouveau contrôle technique. Dans le cas où vous souhaitez vendre votre véhicule dans peu de temps, le contrôle technique doit être réalisé avec avis favorable, daté de moins de 6 mois au moment de la vente.

A Quel Prix ?

S’il n’y a pas de défauts, le contrôleur délivre un récépissé et appose une vignette sur le pare-brise (voir ci-dessous) qui précise le mois et l’année du prochain contrôle. Les défaillances « mineures » regroupent les défauts devant être réparés qui n’ont aucune incidence notable sur la sécurité du véhicule ou sur l’environnement . Parmi les obligations qui incombent aux automobilistes, la réalisation du contrôle technique est l’une des plus importantes.

En France, le contrôle technique est obligatoire pour les véhicules légers comme pour les véhicules lourds. Cet examen, effectué sans démontage sur les organes essentiels du véhicule, permet d’identifier les défaillances susceptibles de porter atteinte à la sécurité des usagers de la route et à l’environnement. Ce contrôle est réalisé dans des centres et par des contrôleurs techniques agréés par les préfets de département.

Le Prix Du Contrôle Technique

Si des défaillances majeures sont constatées alors vous avez deux mois pour faire réparer votre voiture et faire une contre-visite. Mieux vaut faire les réparations et une seule contre-visite, car si vous en faites plusieurs, elles vous seront toutes facturées. Une fois les réparations faites, et votre voiture amenée pour sa contre-visite, vous aurez soit votre contrôle technique validé ou une contre-visite pourra vous être demandée une nouvelle fois.

Lors de ce second contrôle, un technicien est en charge de vérifier que les réparations signalées ont bien été faites. Si la sécurité reste essentielle lorsqu’il est question de conduite automobile, elle ne doit pas forcément faire exploser le budget auto !

Moncontroletechnique.fr vous propose quelques astuces et conseils afin d’éviter d’ éventuelles amendes ou une contre-visite. Un entretien régulier de votre auto vous aidera à obtenir un contrôle technique favorable pour votre voiture. C’est également l’assurance d’encourir aucun risques pour les véhicules, de réparer les potentiels defauts,et l’occasion de réussir sans problèmes le passage au contrôle technique auto. Des défauts portant sur d’autres organes dont la réparation n’est pas obligatoire (les feux stop, les feux de route, les pneumatiques, etc.) ont pu être signalés dans le rapport.